Le développement du ... râble.

Publié le par blingblog

La semaine du développement durable à Coutances,

la schizophrène

 

Coutances réussit depuis quelques années à proposer une belle semaine du développement durable grâce à l’investissement du personnel municipal et l’aide d’un tissu associatif dense. Le programme de cette année a encore été riche et varié avec des conférences, du cinéma, des expositions, des animations, un marché…


 dd-2.jpg

Est-ce la même ville qui 51 semaines par an ne fait quasiment rien en matière d’environnement ? Celle des nouveaux lotissements identiques à ceux des années 90 et inaccessibles aux familles modestes voire aux classes moyennes, celle des boulevards sans arbres, celle des rues abandonnées à la circulation automobile, celle qui profite de subventions pour acheter des vélos électriques sans aucune réflexion en amont sur un plan de circulation et qui contraint les cyclistes à rouler sur les trottoirs s’ils ne sont pas suicidaires, celle des piétons dissuadés de flâner dans le centre-ville, celle des herbicides répandus jusqu’aux abords des écoles, celle qui sert très peu de produits locaux dans les cantines des écoles, celle des projets aberrants (nouveau cinéma au dessus d’un parking) ou qui tardent à aboutir (chaufferie collective au bois, éco-quartier, gymnase pour les sports collectifs) et des occasions ratées (travaux très coûteux à la piscine mais un traitement de l’eau toujours aussi chimique), celle dont la peinture verte des transformateurs électriques est présentée comme action emblématique en matière de développement durable !!

 

Hélas oui, c’est la même ville ! Alors bravo à l’équipe organisatrice de cette semaine du développement durable……….. !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article